Différences entre AHN et Syndrome d'Asperger

Différences entre Autisme de Haut Niveau et Syndrome d'Asperger

*Ces dernières années, un débat s’est instauré entre les chercheurs regroupant le syndrome d’Asperger et l’autisme de haut niveau sous une même bannière et ceux qui reconnaissent comme « fondamentales » certaines différences entre les deux groupes, proposant que le syndrome d’Asperger est une entité en soi. À l’heure actuelle, le seul critère officiel utilisé en clinique réfère à la présence ou à l’absence d’un retard général du langage significatif pour respectivement différencier l’autisme de haut niveau (AHN) du syndrome d’Asperger (SA). Le retard est évalué selon la production de mots isolés vers l’âge de deux ans et de phrases à valeur de communication vers l’âge de trois ans (DSM-IV-TR, APA, 2000). Buts de l’étude : L’étude vise dans un premier temps à rapporter les résultats de recherches comparant les deux groupes sur des variables langagières. Elle examine également la pertinence d’utiliser le critère de retard de langage pour établir une distinction entre les deux diagnostics. Résultats : Sur les treize études sélectionnées, seulement trois rapportent des différences significatives quant aux compétences langagières entre les deux groupes, au bénéfice des participants ayant le syndrome d’Asperger. Selon les auteurs, cette différence découlerait d’une acquisition du langage sans délai pour ces derniers. Les autres études rapportent toutefois des différences langagières et communicationnelles subtiles entre les participants des deux groupes. Ces différences pourraient s’expliquer autrement que par des caractéristiques langagières purement qualitatives. Conclusions : Malgré d’importantes limites liées à la validité des résultats dans les études recensées, les conclusions sont en faveur d’une remise en question de la validité du critère D du DSM-IV (2000).

cliquez sur le lien ci-dessous pour l'étude complète :

http://www.caslpa.ca/english/resources/database/files/2010_CJSLPA_Vol_34/No_04_226-303/Fossard_Bibeau_CJSLPA_2010.pdf

 

*Niveau de fonctionnement des adultes autistes de haut niveau ayant présenté ou non un retard de langage en bas âge : implications pour la différenciation de l’autisme et du syndrome d’Asperger

Patricia Howlin

Journal of Autism and Developmental Disorders 33(1): 3-13. 2003.

http://www.cairn-site.com/fr/documents/abstracts/prognosis01.html

*Profils lexico-sémantiques dans le développement normal et les Troubles
Envahissants du Développement : premières données en dénomination et
reformulation d’actions.
Juliette ELIE
Laboratoires OCTOGONE & CLLE-ERSS
Université Toulouse II Le Mirail - 5 Allée Antonio Machado - 31058 TOULOUSE Cedex, FRANCE
Tél. : ++33 (0)5 61 50 24 71
Courriel : elie@univ-tlse2.fr

http://www.ddl.ish-lyon.cnrs.fr/Colloques/Acquisilyon/pageweb/Fichier/Elie.pdf

 

*Les profils cognitifs dans les troubles envahissants du développement - A. M. Girardot Bartolini, S. De Martino, C. Chatel, D. Da Fonséca, V. Rey, F. Poinso - ENCEPHALE, Juin 2012; One line

Cette recherche s’intéresse aux compétences cognitives des patients avec des troubles envahissants du développement (TED) à des âges différents.

 La population est constituée de 39 enfants autistes et 18 enfants Asperger. Les profils cognitifs sont étudiés à l’aide des échelles de Wechsler. Les résultats montrent des dissociations entre les échelles verbales et de performances. Les enfants Asperger démontrent un quotient intellectuel verbal (QIV) supérieur à un quotient intellectuel de performance (QIP) et en revanche, les enfants autistes ont un QIV inférieur à un QIP. Les enfants avec autisme ont un quotient intellectuel verbal inférieur aux enfants avec un syndrome d’Asperger.

 Même les enfants autistes de haut niveau présentent des possibilités de raisonnement verbal, d’élaboration du discours et de pensée catégorielle toujours plus basses que celles des enfants Asperger. Les capacités perceptives sont préservées et d’un niveau équivalent chez les enfants Asperger et les autistes de haut niveau.

 Les enfants autistes déficitaires se situent essentiellement au niveau de la construction perceptive. Les enfants autistes de haut niveau peuvent avoir la capacité d’évoquer des objets ou des situations qui ne sont pas dans le champ actuel de la perception. Les difficultés sont au niveau de la construction de l’image mentale.

 Les enfants Asperger sont à la fois dotés d’un raisonnement visuel et particulièrement performants dans les apprentissages explicites. Les difficultés apparaissent au niveau de l’abstraction, du raisonnement implicite et du raisonnement par induction.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×