Pictogrammes pour communiquer

Pictogrammes pour communiquer

Autisme et Orthophonie :
Article écrit en exclusivité pour nous par Madame Anne VIOLET Orthophoniste Membre d'Honneur
Autisme PACA, issue de notre lettre d'information de l'été 2010.

Cette article ne peut être utilisée en dehors de la Newsletter APACA sans notre autorisation ou celle de son
auteur, merci.

L'autisme, voilà un terme précis pour un trouble encore mal défini.
Chaque individu aime y mettre sa propre interprétation, bien souvent assez négative, se référant à
des clichés connus.

Mais qu'est-ce qu'un enfant atteint d'autisme et comment l’aider?

Là encore, il existe autant de troubles différents que d'enfants autistes.

De nombreux parents se demandent encore à quoi sert l'orthophonie dans la prise en charge(souvent précoce) de ces enfants.

En effet, pourquoi aller voir un(e) orthophoniste s'il n'y a pas de langage?
Pour répondre à cette question, il faut connaître le développement langagier de l'enfant dit "typique".
Ce langage se développe grâce aux interactions sociales mises en jeu dès la naissance et que l'enfant initie, ainsi qu’à l’envie insatiable de découverte et à l'intérêt que lui suscite son environnement.

Grâce à tout cela, la communication devient le langage.
En effet, un enfant sourd ou aveugle, autrement dit privé de l'un de ses sens, se verra contraint dans
l’exploitation de son environnement, mais l'échange sera là, ou du moins il sera voulu.
C'est là toute la différence avec un enfant autiste, qui a la capacité de voir, entendre et parler,mais n'en montre pas l’intérêt.
Il ne va pas initier l'échange, n'est pas dans l'interaction et de ce fait vit à côté de son environnement social
plutôt que d'y participer.
Ceci doit être enseigné de l'extérieur aux enfants autistes, exactement comme l'écriture et la lecture
aux autres enfants.

Tout comme ensuite ils devront « apprendre » le langage (ou un autre moyen de communication) et
comment s’en servir, ainsi que les moyens et les fonctions de la communication.

Notre rôle en tant qu'orthophoniste est non pas de rééduquer leur langage mais leur communication et
pallier aux déficits des interactions sociales.
Pour y parvenir, notre démarche doit en premier lieu répertorier les fonctions et les
moyens de communication qu'utilise l'enfant dans ses différents milieux de vie.

Ensuite, il faut chercher à l’amener à diversifier ses moyens de communication en se basant sur ses
intérêts (souvent restreints).

La prise en charge s’oriente sur deux plans :

la compréhension et la pragmatique.

Le développement des habiletés communicationnelles, l’interactivité, le tour de rôle (verbal ou non
verbal), l’écoute des consignes, la patience sont également travaillées.

Grâce à des activités qui le motivent, on essaie de pallier à leur grande résistance au changement.
Il est primordial d'utiliser des méthodes concrètes et visuelles.
Beaucoup d'enfants autistes sont des penseurs visuels.
Il est important de mimer le nom, l'action que l'on veut lui faire apprendre, surtout dans le repérage spatial
avec des notions comme « en haut, en bas »... travailler des choses nouvelles luiouvrant l’esprit et
l’amenant à faire des découvertes.

On peut également utiliser d'autres méthodes afin d'aider l'enfant à formuler des demandes, comme par
exemple Le PECS (système de communication par échange d’images).
En dehors du fait qu’il s’agit d’un moyen alternatif de communication, le PECS permet de travailler
spécifiquement, au travers de ses trois premières étapes, la fonction de demande (d’un objet ou d’une
action) ainsi que l’utilisation d’un moyen conventionnel de communication voire symbolique pour
certains enfants, lorsque la discrimination est possible.

Pour finir, cette prise en charge doit être individuelle et personnalisée, car il n’y a pas un autisme
mais plusieurs.
Chaque enfant l'exprime à sa manière, avec sa propre personnalité et les moyens dont il dispose.
L’orthophoniste est un maillon important de la chaîne, s’inscrivant dans un travail degroupe centré sur
l’enfant, pour l’aider au mieux dans son développement.

Anne Violet
Orthophoniste Membre d'Honneur Autisme PACA.
Nous remercions
Madame Anne Violet
pour son article en
exclusivité pour autisme PACA et pour son engagement auprès de nos enfants.
Nous la remercions aussi pour sa gentillesse et sa remise en question permanente et pour les
formations spécialisées qu'elle suit pour répondre au mieux aux besoins de nos enfants.
Notamment nous saluons sa volonté de venir en aide aux
enfants autistes non verbaux notammentpar l'utilisation du
PECS.
Nous sommes très heureux que des professionels passionnés nous
rejoignent !
Car Autisme PACA
est une association de
passionnés !
 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×